Un bilan neuropsychologique est un examen approfondi des fonctions cognitives telles que la mémoire, la concentration, les capacités intellectuelles, de résolution de problèmes et de planification, le traitement visuospatial, la numération ou le langage oral et écrit. Il s’adresse à toute personne présentant une plainte cognitive subjective, généralement en raison d’une affection neurologique suspectée ou avérée. Il peut s’agir de difficultés d’ordre développemental et présentes dès l’enfance (dyslexie-dysorthographie, dyscalculie, dyspraxie, trouble du déficit d’attention avec ou sans hyperactivité, etc.), de troubles acquis (lésions cérébrales dues à un traumatisme crânien, à un accident vasculaire cérébral, à une tumeur, etc.) ou de pathologies inflammatoires ou neurodégénératives (sclérose en plaques, maladie de Parkinson, maladie d’Alzheimer, etc.). L’examen neuropsychologique peut également être indiqué pour évaluer l’aptitude à la conduite automobile ou l’évaluation des limitations fonctionnelles au travail lors d’expertises pour des assurances (AI, AA en particulier).

Le but de cet examen est de mieux cerner les difficultés rencontrées en dressant un tableau exhaustif des capacités cognitives préservées et déficitaires (forces et faiblesses) pour comprendre le fonctionnement cognitif, de tenter de préciser l’origine de ces difficultés lorsqu’elle est inconnue, mais également de donner des pistes pour y faire face à l’école, dans une formation en cours, dans la vie quotidienne ou au travail. Il comprend un premier entretien d’anamnèse puis l’administration de tests standardisés et dure souvent plusieurs heures. Il est généralement effectué en deux à trois séances de une à trois heures chacune.

Suite à cette évaluation, des pistes thérapeutiques peuvent être envisagées et discutées lors d’un entretien de restitution des résultats. Notamment, des séances de prise en charge visant à améliorer les fonctions cognitives touchées peuvent être proposées. Les patients peuvent aussi être adressés auprès d’autres professionnels (ergothérapeutes, logopédistes, etc.).